Les utilisateurs du service cloud Watson ML d’IBM vont devoir migrer les tâches d’entraînement de leurs modèles d’apprentissage machine vers le cluster GPU transféré de Londres à Francfort.

Watson Machine Learning permet d’exécuter des modèles d’apprentissage automatique dans le cloud. (Crédit : IBM)

Conséquence post-Brexit sur le service Watson Machine Learning d’IBM rendant possible de créer des modèles d’apprentissage machine, le cluster GPU associé doit être transféré de Londres à Francfort pour continuer à assurer la conformité avec les exigences du règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) pour les clients de l’Union européenne. Ces derniers ne pourront plus effectuer de tâches de calcul au Royaume-Uni, mais les données pourront continuer à être stockées sur place et transférées vers le cluster de Francfort pour y être traitées. Apartir du 21/04, les utilisateurs de Watson ML peuvent migrer les tâches d’entraînement de leurs modèles ML vers l’Allemagne.

L’actuel cluster londonien s’arrête le 21/05 prochain. A partir de cette date, toute nouvelle tâche adressée outre-Manche se verra retourner un message d’erreur. Il est donc conseillé aux clients européens d’utiliser dès maintenant l’instance de Francfort pour entraîner leurs modèles et de sauvegarder les résultats intermédiaires à Londres si possible. Dans un billet, IBM indique aux utilisateurs du service les étapes à suivre pour le faire.